Notre Cantine Scolaire

Avec la cantine scolaire, les parents n’auront plus à se soucier de nourrir leur enfant car l’école s’en chargera. Ainsi, chaque jour, dès son arrivée à l’école, l’enfant recevra un bol de bouillie avant de commencer les cours, ce qui l’obligera à être présent quand la cloche sonnera le matin à 8h. A midi, un repas lui sera servi avant la reprise des classes de l’après-midi. Ces repas seront préparés et servis par des femmes du village, majoritairement des mères d’élèves.

Pour la bonne marche du projet, une formation en nutrition sera donnée à ces femmes, au cours de laquelle on leur enseignera à bien utiliser les ressources alimentaires locales et saisonnières pour que soient proposés, dans la mesure du possible, des repas équilibrés, complets, sains et nutritifs. Elles apprendront, de fait, la valeur nutritive des aliments ainsi qu`un autre usage de leurs denrées de base. Mieux encore, elles pourront entreprendre d’autres activités qui seront sources de diversification de leur production et génératrices de revenus.

L’ensemble des petites communautés des villages alentours profiteront, elles aussi, des bienfaits du projet. En effet, pour préparer les repas, l’école achètera les denrées alimentaires et les condiments auprès de la boutique coopérative qui sera mise en place, comme activité communautaire génératrice de revenus, et auprès des producteurs locaux. Ce qui aura pour effet de stimuler l’économie locale. Par conséquent, tous ces facteurs positifs favoriseront la cohésion sociale, une fierté nouvelle au sein des communautés, et bien entendu, une meilleure fréquentation de l’école.

La présente initiative s’inscrit, ainsi, dans  la logique du deuxième objectif du millénaire qui vise à ce que tous les enfants, filles et garçons, partout dans le monde, puissent bénéficier, d’ici 2015, d’un cycle complet d’études primaires, des plans de développement communaux (PDC) des communes. Ce projet cadre parfaitement avec l’initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens) du Président de la République du Niger en matière éducative.

Notre village pilote

Notre village-pilote compte, au mois de juin 2012, 268 âmes, dont 30 enfants scolarisés. Bon nombre d'entre eux ont, malheureusement, été déscolarisés par leurs parents nomades.

Le village se situe en pleine brousse.

A l'origine, les population nomades s'y sont installées à cause du puits qui y avait été construit.

En effet, une des caractéristiques du mode de vie des nomades est qu'ils se déplacent à certaines périodes de l'année, en fonction des besoins de leurs animaux, à la recherche de puits et de pâturages pouvant nourrir leurs troupeaux. Beaucoup sont des pasteurs en transhumance qui s’installent dans des zones lorsqu'ils découvrent des conditions de vie garantissant la sécurité alimentaire et l’eau pour leurs animaux. Ils se déplacent avec leurs femmes et leurs enfants. Des enfants qui n'arrivent, ainsi, pas à suivre une scolarité.

Bénéficiaires du projet

Les bénéficiaires directs du présent projet sont :

Les enfants déjà scolarisés, au nombre de 30, au jour d'aujourd'hui, au sein de la seule classe du village, pour l'ensemble des 5 niveaux primaires, du CP au CM2.

Les enfants en âge d’être scolarisés du village où sera installée la cantine

Les enfants des campements situés aux alentours de l’école.

Les bénéficiaires indirects sont :

Les populations locales

Les pasteurs migrants. 

  • lp1.png
  • paprec2.png
  • EitTiddeye1.png
  • MNK.png